Croyez vous en votre destinée ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

cliquez ici

Croyez vous en votre destinée !

Faites-vous vraiment ce à quoi vous êtes

destinés

http://www.youtube.com/watch?v=TViC02Ll__I


Mon épouse et moi-même étions une année en vacances en Aruba. C’était le premier matin

du séjour et j’étais impatient de le passer tranquillement sur la véranda, à boire mon

café et à lire un livre. Ma femme d’un autre côté voulait aller à Baby Beach.

Baby Beach était la plage de l’île la plus éloignée de notre charmant cottage. Il y

avait plein d’autres plages tout aussi agréables plus près de chez nous, mais non,

mon épouse s’était mis en tête d’aller à Baby Beach.

Elle a insisté, j’ai résisté et la situation s’est envenimée. “Bien, dit-elle

finalement, alors j’irai toute seule.” Le problème était que Baby Beach, étant assez

éloignée de toute civilisation, était donc aussi l’une des moins fréquentées.D’autant

plus qu’un matin comme aujourd’hui, il y aurait peu de touristes. Je ne pouvais donc

pas la laisser y aller toute seule, j’ai donc fait mes préparatifs et nous nous

sommes mis en route. Mais j’étais très contrarié car ce n’était pas du tout e que

je voulais faire aujourd’hui, donc au lieu de parler avec elle durant le trajet, j’ai

lu mon livre pendant qu’elle conduisait.

Nous sommes finalement arrivés à cette plage et, comme je le pressentais, il n’y

avait quasiment personne sur le sable. Ma femme plongea immédiatement dans l’eau Baby

Beach présentait une étrange configuration: une jetée de pierres divisait la plage en

deux, sur le côté droit s’étalait un lagon d’un bleu merveilleux rempli d’eaux calmes,

sur le côté gauche, se situaient les eaux sauvages de l’océan Atlantique où les

touristes se baignaient rarement à moins d’être très bons nageurs.

C’est là que commence la partie intéressante de l’histoire. J’avais beau

essayer de me concentrer sur mon livre, je me sentais sans cesse dérangé. J’étais

irrésistiblement attiré par les eaux mouvementées de l’océan et je ne parvenais

pas à comprendre pourquoi, car je n’avais aucune intention d’aller piquer une tête,ni

dans la partie calme de cette plage ni dans cette partie plus sauvage.

Désormais incapable de lire un mot, je laissai tomber mon livre et décidai de

m’approcher de l’océan. A mesure que je m’avançais sur l’eau, j’avais l’impression de

voir quelque chose se balancer sur la surface. Je mis alors ma main sur mon front

en guise de pare soleil et aperçus l’espace d’une seconde la tête d’une femme. Quelques

secondes plus tard, je vis ses bras se débattre dans les airs et je l’entendis

clairement appeler à l’aide Oubliant alors ma phobie des requins, et

je peux vous dire que c’est pas ce qui manque en Aruba, j’ai plongé et nagé vers

elle et je l’ai ramenée sur le rivage. Elle n’avait heureusement pas avalé trop d’eau et

semblait effrayée.

Elle me serra alors dans ses bras, pleura et me remercia de lui avoir sauvé la vie.

Évidemment, ma femme vit cette femme étrange en train de m’étreindre et nagea aussitôt

vers notre direction. Après avoir appris ce qui s’était passé, elle se tourna vers moi.

“Voilà pourquoi j’ai tant insisté pour venir ici aujourd’hui, dit-elle, voilà pourquoi tu

n’es pas resté confortablement à l’appartement. Nous étions destinés à être ici.”

Un frisson me parcourut le corps lorsqu’elle dit cela. Cela me refait la même

chose lorsque j’écris ces lignes.

Je vous ai raconté une fois que je ne croyais pas aux coïncidences. Qui sait,

Prénom ? Peut-être ma femme avait-elle raison? Peut-être qu’une force surnaturelle

m’a poussé jusqu’à cette plage pour sauver cette femme de la noyade? Je ne le saurai

jamais.

Réfléchissez bien à cela.

Bien amicalement,

Nous sommes parfois contraints de faire des choses et nous ne savons pas pourquoi

nous les faisons jusqu’à ce qu’elles soient faites.

Prenez le Club Révolution-business par exemple

Lorsque l’idée m’est venue, je n’ai pas pu rester tranquille jusqu’à ce qu’il soit enfin lancé. Peut-être l’ai-je fait pour vous?

Cliquez et regarder cette Vidéo ” Qui sait?”

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.